L'Empire Nipponia

Bienvenue sur le forum de l'Empire de Nipponia
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chapitres sur les branches minoritaires (ou déviances)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La-Tsen Tashimaru

avatar

Masculin Nombre de messages : 84
Age : 77
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Chapitres sur les branches minoritaires (ou déviances)   Sam 14 Juil - 22:15

Chapitre I : Introduction

Comme toute pensée, le Choedaarisme a connu au cours de ses 23 siècles d'existences de nombreuses évolutions, et il est arrivé que certains changements soient à l'origine de l'apparition de branches philosophiques parallèles, différentes du Choedaarisme par des modifications des principes philosophiques, ou par l'ajout de nouveaux principes propres aux nouvelles branches philosophiques.

Nous allons donc étudier dans les chapitres suivants quelques unes de ces philosophies minoritaires Choedaaristes.


Chapitre II : Des Adarshinistes

Adarshini fut un philosophe et théoricien Lénasien ayant vécu de 236 à 302 ap. L-C. Peu de ses textes sont parvenus jusqu'à nous, mais nous savons qu'il considérait le confort et le progrès, propres de l'homme, comme des notions purement matérielles et futiles, car non-essentiels à la vie. En effet, pour les Adarshinistes, seuls importaient les besoins vitaux, les besoins essentiels, comme la nourriture, l'eau, et un toit le plus simple possible, toute autre chose était ainsi considérée comme inutile et à éliminer. De plus, les Adarchinistes se considéraient comme étant une élite, les seuls à être capable de parvenir à l'Eveil.

Ainsi, les Adarshinistes, qui ont existé du 3ème au 15ème siècle ap. L-C, vivaient reclus des populations et de la civilisation dans des grottes ou des habitations rudimentaires, cultivant un maigre lopin de terre. A ce jour, il semble que le mouvement des Adarshinistes n'ait plus de disciples.


Chapitre III : Des Tamonashistes

Tamonash fut un théoricien Mnibétain ayant vécu de 489 à 563 ap. L-C. Sans doute les Tamonashistes sont les individus les plus dangereux affiliés au Choedaarisme. En effet, les Tamonashistes croient en une société plus libre et plus communautaire, où plus aucun homme n'aurait de pouvoir sur son voisin. On peut voir dans cette pensée une sorte d'intégrisme Choedaariste, mais le plus important, qui est également le plus terrifiant, c'est que les Tamonashistes n'ont crainte d'outrepasser les principes Choedaaristes pour que leur idéal de paix et de liberté existe. Ainsi, les Taminashistes furent à l'origine de nombreuses violences au Mnibet et ailleurs, tels des meurtres et des attentats.

Voici l'extrait d'un texte de Tamonash, reflétant bien la pensée Tamonashiste :

Citation :
Depuis le début des temps, des hommes n'ont cessé de vouloir acquérir du pouvoir sur leurs semblables, que ce soit par la force ou par une certaine entente démocratique, afin de combler leurs envies de puissance et de domination. En ces temps modernes, l'Etat est devenu le symbole de ce pouvoir personnel, égoïste par ce pouvoir et hypocrite par son usage qui engendre indubitablement les inégalités entre les hommes en haut de cette machiavélique pyramide et ceux subissant les ordres et les volontés. Mais un être humain conscient de lui-même est incapable de ne jamais violer un interdit ou de toujours s'abaisser à obéir, ou en tout cas il doit devenir capable de cela afin de réaliser son essence même qui est de vivre selon ses envies et ses besoins.

Seules la jalousie et la haine peuvent être les enfants de cette atroce hiérarchisation des classes. Ces sentiments instinctifs sont la preuve du mal fondé du pouvoir qui ne peut qu'entrainer la colère et la révolte du peuple soumis, puis le refus de l'autorité par la violence et le chaos, jusqu'à la mort de l'homme tel que nous le connaissons.

L'homme désireux de vivre libre doit ainsi refuser l'autorité sans attendre de voir monter la haine et la colère, afin d'absoudre le pouvoir de l'homme sur l'homme et d'abroger la notion d'État.


Chapitre IV : Des Kundanistes

Kundan fut un philosophe Mnibétain ayant vécu de 123 à 190 ap. L-C. Il apporta peu de nuances aux textes originels Choedaaristes, mais ces nuances sont d'une importance capitale. En effet, selon Kundan il est essentiel d'appliquer les principes Choedaaristes, et cela devient une obligation pour les Kundanistes. Tout manquement aux préceptes entraine alors un chatiment, ce n'est plus la volonté intime de l'homme qui fait que le disciple suit les textes, mais la peur de la punition, de ses pairs, ou de Dieu pour les croyants.

Le Kundanisme est la branche philosophique issue du Choedaariste la plus importante, car elle compte aujourd'hui encore de nombreux disciples, que l'on pourrait qualifier également de Choedaaristes intégristes.

_________________

Son Eminence Religieuse et Spirituelle La-Tsen Tashimaru
Grand Maître du Temple Bouddhinste de Nipponia

Conseiller et Premier Ministre de Sa Majesté l'Empereur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitres sur les branches minoritaires (ou déviances)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Chapitres SM
» [vendu] Lot chapitres trône de fer
» Pataponniste- les 3 premiers chapitres -
» [Blog] Les Chapitres Bonus de ma Fic
» les différents "chapitres des tau"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire Nipponia :: Religions :: Grand Temple Bouddhinste-
Sauter vers: